Les 33 èmes journées psychiatriques

Les 33 èmes journées psychiatriques

Inauguration des 33 èmes journées de Saint Alban sur Limagnole

“Ces 33 èmes journées de Saint Alban me donnent le plaisir de vous accueillir sur ce site historique et prestigieux. En particulier, en présence de la famille du célèbre fondateur de la psychothérapie institutionnelle, le docteur François Tosquelles, qui a fait la réputation mondiale du centre hospitalier de Saint Alban sur Limagnole, jusqu’en Thaïlande.

En particulier, à l’occasion du 60ème anniversaire de l’association culturelle du centre hospitalier François Tosquelles qui organise chaque année ces rencontres avec le soutien important de l’établissement.

Et enfin, en particulier, dans des locaux rénovés et modernisés récemment qui, tout en se révélant pratiques, spacieux et confortables, respectent pleinement l’architecture des bâtiments anciens, lesquels, comme chacun le sait, ont tenu un rôle d’abri particulier et extraordinaire durant la seconde guerre mondiale.

C’est donc déjà un paradoxe que d’évoquer le « thème de l’ordinaire », sujet des présentes rencontres, en ce lieu magique où a séjourné, entre autres, Paul Eluard et quantité d’autres d’artistes dont la mémoire reste comme inscrite dans les murs.

C’est encore un paradoxe que de concevoir que la disparition du mur d’enceinte du site hospitalier nous a finalement mené jusqu’à l’autre bout du département de la Lozère et jusqu’au domicile des habitants du département que nous desservons.

En effet, si le docteur Tosquelles a fait de nombreux émules parmi ses confrères psychiatres, l’hôpital dont il était le médecin-chef a aussi fait de nombreux petits lieux d’accueil et de soins à Mende, à Florac, à Marvejols, à St Chély d’Apcher et à Langogne. Il regroupe au total 14 unités.

En effet, le centre hospitalier François Tosquelles, l’EPSM de Lozère, Etablissement Public de Santé Mentale, couvre, à lui seul,  l’ensemble des besoins en santé mentale des Lozériens répondant ainsi à sa mission de service public.

A noter cependant qu’il n’évoluera plus totalement en solitaire dorénavant ; En effet, un Groupement Hospitalier de Territoire a été constitué en Lozère et est maintenant opérationnelle. Il regroupe les établissements sanitaires et EHPAD publics du département. C’est donc une équipe médicale encore plus étoffée qui assurera les prises en soins partagées des patients.

C’est aussi un paradoxe que de constater que 60 ans après l’évènement qui révéla Saint Alban sur Limagnole au monde entier, avec l’équipe des 14 médecins, psychiatres, pédopsychiatres, composant le corps médical de l’établissement, il n’y a jamais eu autant de courants de pensées s’enrichissant mutuellement au quotidien qu’aujourd’hui… et la psychothérapie institutionnelle y tient toujours sa  place.”

                                                                                      Discours prononcé par Madame Collin, Directrice de l’EPSM de Lozère.

Print Friendly, PDF & Email
Fermer le menu